Consultations d’aide au sevrage tabagique

Vous êtes dépendant au tabac :

  • Le CH4V vous propose des consultations d’aide au sevrage tabagique.
  • Faites le point sur votre consommation de tabac

 

 

 

 

 

Pour prendre rendez-vous

  • En maternité, consultation avec une sage-femme : 01.77.70.78.00
  • Pour les autres services, consultation avec une infirmière spécialisée en tabacologie : 01.77.70.73.73

LE TABAC ET SA DEPENDANCE

Lorsque l’on est fumeur, Il existe plusieurs types de dépendance au tabac :

DEPENDANCE PHYSIQUE :

C’est la nicotine présente dans le tabac qui rend dépendant. Il s’agit d’une substance psychoactive qui lorsque l’on fume arrive en 7 secondes au cerveau et vient se fixer sur les récepteurs nicotiniques.

Lorsque le taux de nicotine diminue, si vous êtes dépendant physiquement, vous ressentirez différents signes de manque :

      • Envie de fumer, irritabilité, troubles du sommeil, augmentation de l’appétit, difficultés de concentration, anxiété …
      • Le nombre de cigarettes par jour et la durée entre le lever et la 1ère cigarette sont des éléments qui aident à évaluer la dépendance physique.

DÉPENDANCE PSYCHOLOGIQUE :

Facteurs émotionnels :

La cigarette peut être perçue par le fumeur, comme une « béquille » pouvant l’aider dans certaines situations : Se faire plaisir, se concentrer, gérer son stress ou ses émotions, qu’elles soient positives ou négatives, combattre l’ennui et la solitude…

Facteurs comportementaux :

Le fumeur s’est habitué à fumer dans certaines situations, la cigarette devient alors un rituel, un réflexe : Fumer quand on est au téléphone, en attendant les transports, en soirée…

Quelle dépendance correspond à votre consommation ?

Il existe plusieurs tests d’évaluation concernant les dépendances :

L’ARRET DU TABAC

Le saviez-vous ?

  • La fumée de tabac réduit l’efficacité de nombreux médicaments et accroit les complications chirurgicales.
  • La nicotine rend dépendant, mais n’est pas dangereuse : lors de l’arrêt du tabac le manque peut être stoppé grâce aux substituts nicotiniques.
  • Arrêter de fumer améliore la qualité de vie.
  • Il n’est jamais trop tard pour arrêter de fumer, les bénéfices à l’arrêt sont rapides.
  • On peut fumer avec un patch à la nicotine lorsque l’on souhaite arrêter ou réduire.
  • Les substituts nicotiniques sont utilisables en cas de grossesse ou d’allaitement.

Arrêter de fumer….

  • Vous avez peut-être réalisé des arrêts ou réductions antérieures, tout sevrage ou tentative de sevrage est un pas en avant.
  • Parfois se poser quelques questions en amont de la consultation peut déjà vous aider à y voir plus clair sur votre projet.
    • Quelles seraient les principaux bénéfices à modifier votre consommation de tabac ?
    • Qu’est-ce que vous ne supportez plus dans votre consommation de tabac ?

BÉNEFICES À L’ARRÊT

Lorsque l’on arrête de fumer, les bénéfices à l’arrêt sont rapides :

COMMENT SE PASSE LA CONSULTATION D’AIDE AU SEVRAGE TABAGIQUE ?

Une première consultation vous permet :

  • D’évaluer votre dépendance au tabac.
  • De faire l’historique de vos consommations.
  • D’élaborer vos besoins et objectifs d’arrêt ou réduction de tabac.

Les consultations de suivi vous proposent :

  • Un accompagnement personnalisé en fonction de votre projet.

Focus sur les substituts nicotiniques

  • Lorsqu’ils sont prescrits, ils sont pris en charge à 65% par la sécurité sociale et intégralement si vous avez une mutuelle.
  • Ils permettent d’éviter le manque de nicotine lors du sevrage.
  • Les patchs ont une libération lente et constante de nicotine. Il existe plusieurs dosages de patchs.
  • Les formes orales de nicotine (gommes, pastilles…) permettent une diffusion plus rapide lors du manque et sont très souvent associés aux patchs.
  • Il n’y a pas de contre-indication à utiliser des substituts nicotiniques.

A savoir

  • Les substituts  nicotiniques  sont utilisables en cas de grossesse ou d’allaitement: ils permettent de réduire les risques pour la grossesse, le fœtus et l’enfant à naître
  • Pendant la grossesse, il est important d’avoir un environnement sans tabac.

La grossesse peut être un moment privilégié pour arrêter de fumer pour vous ou votre entourage. N’hésitez pas à en parler à un professionnel si vous souhaitez en discuter.