Suivi de grossesse et accouchement : combien ça coûte?

Le centre hospitalier des quatre villes est un établissement public de santé. Contrairement aux cliniques, aucun dépassement d’honoraires n’est facturé, sauf pour les consultations de suivi de grossesse en secteur libéral. Aucun praticien ne fait d’accouchement en secteur libéral.

A compter du 6ème mois de grossesse et jusqu’à 12 jours après votre accouchement, dès lors que vous êtes assurée sociale, vous ne payez rien pour les soins que vous recevez. Seuls les suppléments que vous sollicitez pour rendre votre séjour plus confortable, vous seront facturés.

Que devez-vous payer pendant votre grossesse ?

Chaque mois, à partir du 3ème mois de grossesse, une consultation est programmée avec votre médecin ou votre sage-femme pour surveiller votre santé et s’assurer du bon développement de votre bébé.

  • Si vous êtes assurée sociale ou bénéficiaire de l’aide médicale de l’état (AME), et que vous avez bien déclaré votre grossesse à l’Assurance maladie, ces consultations sont facturées directement à l’assurance maladie. Vous n’avez rien à payer,
  • Si vous n’êtes pas assurée sociale, les consultations vous sont facturées intégralement. Nous vous invitons à rencontrer l’assistante sociale du service afin d’envisager avec elle les possibilités d’affiliation à l’assurance maladie ou de demande d’AME,
  • Si vous avez choisi d’être suivie en secteur libéral, vous réglez les honoraires directement à votre praticien avant de vous faire rembourser.

Trois échographies sont prévues pour vérifier le bon déroulement de votre grossesse.

Votre médecin peut éventuellement vous en prescrire d’autres si votre état de santé, ou celui du bébé, le nécessite.

  • Si vous êtes assurée sociale : l’Assurance maladie prendre en charge 70 % des échographies réalisées jusqu’à la fin du 5 ème mois de grossesse. Votre mutuelle prend en charge le reliquat. A compte du 6 ème mois, les frais sont intégralement pris en charge par l’assurance maladie.
  • Si vous êtes bénéficiaire de l’AME : les échographies sont intégralement prises en charge par l’état.
  • Si vous n’êtes pas assurée sociale, les échographies vous sont facturées intégralement.
  • Si vous avez choisi d’être suivie en secteur libéral, vous régler les honoraires directement à votre praticien avant de vous faire rembourser.
  • Si vous êtes assurée sociale ou bénéficiaire de l’aide médicale de l’état (AME) : ces séances sont facturées directement à l’assurance maladie. Vous n’avez rien à payer.
  • Si vous n’êtes pas assurée sociale, les séances vous sont facturées intégralement.

Au cours de votre grossesse, vous êtes amené à réaliser des analyses biologiques régulières et à consulter d’autres praticiens comme par exemple le médecin anesthésiste ou bien le diabétologue.

  • Si vous êtes assurée sociale : l’assurance maladie prend en charge ces examens partiellement (généralement 70 %) jusqu’à la fin du 5ème mois de grossesse. Votre mutuelle prend en charge le reliquat. A compte du 6 ème mois, les frais sont intégralement pris en charge par l’assurance maladie.
  • Si vous êtes bénéficiaire de l’AME : les examens sont intégralement pris en charge par l’état.
  • Si vous n’êtes pas assurée sociale, les examens vous sont facturées intégralement.

Vous pouvez choisir de vous faire soigner par un médecin de l’établissement dans le cadre de son activité libérale (appelée également « secteur privé » ou « secteur libéral »). Dans ce cadre-là, le praticien vous demandera directement le paiement de ses honoraires ainsi qu’un éventuel dépassement d’honoraires. Les tarifs pratiqués sont affichés en salle d’attente. Ce dépassement peut être pris en charge par votre mutuelle dans certains cas.

Plus d’informations sur le suivi médical de votre grossesse

Que devrez-vous payer lors votre accouchement ?

  • Si vous êtes assurée sociale : l’assurance maladie prend en charge intégralement votre séjour ainsi que celui de votre enfant, dans la limite de 12 jours (en dehors des suppléments pour votre confort personnel).
  • Si vous êtes bénéficiaire de l’AME : votre séjour et celui de votre enfant sont intégralement pris en charge (en dehors des suppléments pour votre confort personnel).
  • Si vous n’êtes pas assurée sociale : le séjour vous est facturé intégralement sur la base de 1,125€ par jour de présence à la maternité.

Au cours de votre séjour, vous pouvez demander à bénéficier de prestations supplémentaires afin de rendre votre séjour plus agréable. Ces prestations vous seront facturées. Les prestations proposées sont les suivantes :

  • Hospitalisation en régime particulier :
    Vous pouvez demander à être hébergé en chambre individuelle. Elle vous sera facturée 89 euros par jour. Si votre mutuelle prend en charge ces frais, nous lui facturerons directement. Si vous devez bénéficier d’une chambre individuelle pour raison médicale, elle ne vous sera bien sûr pas facturée. Il est à noter qu’accoucher par césarienne n’est pas un motif suffisant pour être hébergé gratuitement en chambre individuelle.
  • Repas pour un accompagnant :
    Des repas peuvent être servis aux personnes qui vous accompagnent durant votre séjour. Le tarif est de 14,10€ par repas.
  • Lit pour un accompagnant :
    Un membre de votre famille ou un proche peut rester dormir dans votre chambre, après accord du service. Cette prestation est facturée 26,25€ par nuitée.
  • Télévision :
    Cette prestation est gérée par la cafétéria qui en assure la facturation.
  • Accès wi-fi :
    Cette prestation est gérée par HAPPYTAL qui en assure la facturation.

Les démarches à accomplir

Afin de vous éviter d’avancer les frais, nous pratiquons le tiers-payant :

  • uniquement avec l’assurance maladie et l’AME pour les venues en consultation,
  • avec l’assurance maladie, l’AME et les mutuelles pour les hospitalisations.

Vous devrez obligatoirement fournir au bureau des admissions les pièces suivantes :

  • votre carte vitale mise à jour ou votre attestation de droits,
  • votre pièce d’identité (carte d’identité, passeport ou titre de séjour en cours de validité),
  • votre attestation de mutuelle ou de complémentaire santé,
  • votre attestation d’admission à l’AME,
  • votre justificatif d’assurance.

Si un reliquat reste à votre charge, une facture, appelée « avis de somme à payer », vous sera envoyée par le Trésor public.