Bien s’alimenter pendant sa grossesse

La grossesse est un moment privilégié dans la vie d’une femme, moment durant lequel il est important de se consacrer à soi et au futur bébé.

La grossesse est le moment idéal pour faire le point sur les éventuelles carences accumulées, ou les risques occasionnés par un poids excessif ou insuffisant, afin d’éviter les complications pour le bébé mais également pour la maman (surpoids ultérieur, diabète…). Il faut manger mieux, mais pas deux fois plus, pour apporter à votre corps et à votre bébé en développement ce dont ils ont besoin.

Les besoins en vitamines et en minéraux sont très grands, même en début de grossesse, notamment en fer, acide folique, calcium et vitamine B12. Il est donc important que vous adoptiez une alimentation de qualité. Des compléments vous serons prescrits si nécessaire.

Des règles hygiéno-diététiques simples permettent également de limiter les désagréments classiques d’une grossesse (fatigue, nausées, constipation, brulures d’estomac…) et de profiter pleinement de sa grossesse.

Certaines situations nécessitent d’adapter son alimentation pour limiter les risques pour la maman et/ou le bébé : toxoplasmose, diabète gestationnel, prise de poids importante…

Adoptez les bons réflexes :

  • faites 3 repas par jour (petit déjeuner, déjeuner et dîner) + un goûter léger si vous le souhaitez,
  • ne sautez pas de repas et ne grignotez pas entre les repas,
  • contrôlez votre consommation de matières grasses, de produits sucrés et de produits ultra-transformés,
  • consommez au moins 5 fruits et légumes par jour,
  • buvez 1,5 litres d’eau par jour. Limitez votre consommation de sodas, boissons sucrées et jus de fruits, très caloriques, ils peuvent vous faire prendre beaucoup de poids rapidement,
  • conservez une activité physique quotidienne et adaptée,
  • et bien évidemment pas d’alcool, de tabac ou de drogues.

Le guide nutrition de la grossesse

L’accompagnement nutritionnel et diététique au CH4V

Nos équipes sont là pour vous donner des conseils alimentaires pour que vous bénéficiez des apports nutritionnels adaptés à votre situation, à vos besoins et à ceux de votre bébé, en tenant compte de vos habitudes alimentaires.

Les réunions d’information

Des conférences spécifiques assurées par un médecin nutritionniste, sont organisées pour les futures mamans. C’est l’occasion de vous renseigner et de poser toutes vos questions : Aliments interdits ? Aliments conseillés ?

Prochaines rencontres (de 11h à 13h) :

  • jeudi 23 janvier 2020
  • jeudi 27 février 2020
  • jeudi 19 mars 2020
  • jeudi 23 avril 2020
  • jeudi 14 mai 2020
  • jeudi 25 juin 2020

(Site de Saint-Cloud, salle 2 du 3ème étage, ascenseur B)

INSCRIPTION OBLIGATOIRE (places limitées) au 01 77 70 78 00

Combien ça coute? Le prix d’une consultation nutrition classique (23€ ou 28€ en fonction de votre parcours de soins) remboursable par l’assurance maladie.

Les consultations

Pour aborder les aspects nutritionnels de votre grossesse de manière individuelle, des plages de consultations avec un médecin nutritionniste sont ouvertes le jeudi matin.

Les diététiciennes de l’hôpital peuvent également vos accueillir avant, pendant et après votre grossesse pour mettre en place avec vous un régime adapté et personnalisé.

Les RDV avec le Dr Christine VAN EGROO, médecin nutritionniste, se prennent également par téléphone au 01 77 70 76 17 ou au 01 77 70 74 10.

Pour un RDV avec une diététicienne, contactez le 01 77 70 73 73.

Consultation avec médecin nutritionniste : Il s’agit du prix d’une consultation remboursée par l’assurance maladie.

Consultation de diététique : 25€, non remboursée par l’assurance maladie, mais prise en charge par certaines mutuelles.

Au cours de votre séjour

Lors de votre séjour à la maternité, les repas qui vous seront servis seront élaborés par une diététicienne de nos équipes, de façon à vous proposer des menus équilibrés et adaptés à vos besoins. Pour mieux vous satisfaire et s’adapter à vos goûts, le personnel de la maternité passera vous proposer le menu du jour et ses alternatives.

Après la grossesse

Vous pouvez poursuivre ou mettre en place un suivi auprès des diététiciennes de l’hôpital ou du médecin nutritionniste, qu’il s’agisse de perdre les kilos de la grossesse, d’adapter votre alimentation à l’allaitement du bébé, ou de poursuivre le suivi d’un diabète gestationnel.

Les principaux maux de grossesse en lien avec l’alimentation

Les nausées sont généralement ressenties lors des 4 premiers mois de grossesse. Elles sont accentuées par un laps de temps trop long entre 2 repas, vous pouvez donc fractionner votre alimentation : prendre 3 repas plus légers et les compléter dans la journée par 1 à 2 collations (laitage, fruit…), au goûter et en soirée par exemple, pour éviter un jeun prolongé la nuit .

Les remontées acides ou brulures d’estomac peuvent aussi être limitées en fractionnant les repas, en mangeant lentement, en mâchant bien et en évitant les aliments trop gras, pimentés ou acides. Il faut également éviter de se coucher juste après les repas, prenez une bonne heure pour digérer.

La constipation est fréquente pendant la grossesse, elle peut être la conséquence d’une mauvaise hygiène alimentaire : votre mode alimentaire n’apporte pas assez de fibres et vous ne buvez pas suffisamment d’eau. Mais elle peut aussi résulter d’un manque d’activité physique. Pour vous aider à limiter la constipation : buvez de l’eau en quantité suffisante (1,5 L par jour) et de préférence enrichie en magnésium, mangez des aliments riches en fibres comme les fruits, les légumes et les légumes secs, mais aussi du pain et des féculents complets et bougez au moins 30 minutes par jour (si cela ne vous est pas contre-indiqué).

La toxoplasmose et la listériose sont des infections alimentaires qui peuvent être évitées en ne consommant pas d’aliments crus ou fumés (œufs, viandes, poissons), non lavés (fruits et légumes) ou non pasteurisés (produits laitiers, jus), ni la charcuterie (pâtés, jambon…).

Une bonne hygiène des mains est nécessaire et plus particulièrement après avoir jardiné ou touché des objets ou aliments souillés par de la terre et du sable et après avoir touché un animal.

Évitez de changer la litière du chat vous même et si vous n’avez pas le choix, portez des gants et lavez-vous les mains ensuite.

 

Le diabète gestationnel est un diabète qui apparaît durant la grossesse, généralement pendant la deuxième partie de la grossesse. Le CH4V vous propose un dépistage systématique et un suivi pluridisciplinaire (endocrinologue, diététicienne, infirmière et sage-femme) si besoin.

Consulter la page dédiée

L’équipe médicale