Quelques mots d’histoire

Concernant Saint-Cloud

Deux bienfaitrices sont à l’origine de la création de la résidence.

En 1885, Madame LAVAL fit don par testament à la ville de Saint-Cloud de sa propriété ainsi que d’une somme de 200 000 francs à charge de la ville de construire un asile de vieillesse. Ce don, ainsi que celui fait par une autre bienfaitrice, Madame LELEGARD, ont permis de construire et d’ouvrir en 1888 sur le terrain de Montretout partie haute, un hospice pouvant recevoir 36 personnes, appelé depuis Laval-Lelégard.

Au départ, l’asile a été géré sous la forme d’une fondation par « les sœurs servantes du sacré cœur ». Ce statut a été perdu au moment où l’hospice a été rattaché entre les deux guerres à l’hôpital de Saint-Cloud, ce dernier devenant lui-même un établissement public administratif.

Au fil des réformes médico-sociales, l’hospice est quant à lui devenu progressivement une maison de retraite médicalisée puis un Etablissement d’Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes (EHPAD) auquel s’est ajouté un autre service, la résidence de long séjour Pasteur (USLD) située sur le même site.

Régulièrement rénové et reconfiguré, l’EHPAD a été réparti sur 2 pavillons en 1977 : la maison du parc de 80 lits et le pavillon Laval qui compte aujourd’hui 28 lits.

Le centre hospitalier des quatre villes est né ensuite en 2006 de la volonté de quatre communes du territoire : Saint-Cloud, Sèvres, Chaville et Ville d’Avray, qui ont souhaité faire fusionner l’hôpital public de Saint Cloud avec celui de Sèvres.

Grâce à une opération de travaux d’envergure débutée en 2018, les deux pavillons seront de nouveau réunis au sein du bâtiment Laval, totalement rénové, qui accueillera en 2020, 85 résidents.

Le centre hospitalier des quatre villes achèvera ainsi un programme pluriannuel de travaux d’ampleur sur son site Lelégard qui avait débuté avec la réhabilitation de l’USLD Pasteur et de la partie centrale du pavillon Laval.

Concernant Sèvres

Jusqu’en 2005, le centre hospitalier Jean Rostand comptait une maison de retraite de 68 lits et une Unité de Soins de Longue Durée (USLD) de 23 lits.

L’ancien bâtiment de la maison de retraite qui datait des années 1970 a été détruit pour laisser place à la nouvelle entrée de l’hôpital et au jardin de la résidence : les résidents ont intégré le nouveau bâtiment le 6 avril 2006.

Le centre hospitalier des quatre villes est né ensuite de la volonté de quatre communes du territoire (Saint-Cloud, Sèvres, Chaville et Ville d’Avray) qui ont souhaité la fusion de l’hôpital public de Saint Cloud avec celui de Sèvres.

Au fil des réformes médico-sociales, la maison de retraite est devenue médicalisée puis un Etablissement d’Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes (EHPAD).